Montres

Les montres

 

Les premières horloges mécaniques, à l’opposé des horloges à l’eau, ont été inventées au 14ème siècle.  C'étaient des machines larges et coûteuses fonctionnant avec des contrepoids et montés dans des tours de villes prospères.  Au 16ème siècle, les premières horloges de table sont créées; véritables triomphes de l’art de l’horloger, elles indiquaient l’heure avec une aiguille unique sur le dessus plat de l’horloge.

Pour compenser la réduction de puissance du ressort pendant qu’il déchargeait, ces horloges utilisaient une petite chaine (comme une chaine de vélo miniature), enroulée autour d’un cylindre et utilisé pour entrainer une poulie en forme de cône (plus exactement un hyperboloïde).  Alors que le ressort se déchargeait, la chaine descendait le long du cône, le tirant progressivement d'un angle de plus en plus loin de l’axe central et exerçait donc de plus en plus un effet de levier.

 


échappement à fusée

 

Le balancier, qui demandait des prouesses de perfection pour battre régulièrement, était protégé derrière un disque finement gravé, repercé et doré appelé "coq".  Ces coqs étaient des œuvres d’art en miniature et demandaient des heures de travail à produire.  Des délicats piliers séparaient les divers plateaux de l’horloge et l’ensemble était une merveille à contempler et certainement une prouesse technologique de l’époque.

Au fur et à mesure que les horlogers amélioraient leurs compétences et les outils utilisés pour concevoir les roues et les engrenages, il devenait possible de miniaturiser les composants et donc de fabriquer les premières montres.  Ces montres étaient encombrantes, en forme de cylindre, puis rondes et de la taille d’une pomme, avec plusieurs couvercles gigognes pour protéger le mouvement délicat.  Sans surprise, en France on les appelait les montres oignons.  Ce qui est intéressant, c'est qu’elles étaient des parfaites miniatures des horloges de table et qu’elles ont gardé les piliers et coqs pendant très longtemps, bien que ces derniers n’étaient pas facilement visibles, faute certainement à la tradition et à la féroce fierté de l’horloger de par son travail.

 


montre à coq en or avec
trou de remontage sur le cadran


montre à coq en argent avec
coq visible

 

Ces premières montres, même avec des boîtiers en argent, étaient très chères et donc pas à la portée de tout le monde.  La montre était remontée à l'aide d'une clef placée dans un trou du cadran et l’heure était ajustée en emboîtant la clef dans un pignon carré qui sortait de l’axe centrale des aiguilles.  Cette manœuvre demandait une ouverture du couvercle en verre, une procédure délicate susceptible notamment de rayer le cadran emmaillé ou de faire tomber le verre.  Par la suite, le remontage et la mise à l’heure pouvaient être effectués par l’arrière de la montre, à l’aide de deux trous sous le couvercle.  Les inventions qui suivront furent celles de l’échappement à cylindre suivi par l’échappement à levier: la chaine fragile devenait inutile et les délicats coqs de montre disparurent en même temps.  L'étape suivant a été d’ajouter quelques engrenages de plus pour permettre à la montre d’être remontée sans clef en tournant un remontoir.  Initialement l’heure était ajustée en manipulant un petit bouton ou levier situé vers dix heures voire deux heures sur le coté du cadran puis il a été possible de le faire en tirant un peu sur le remontoir.  (Le système à levier a été retenu pour les montres de chemin de fer pour empêcher un accidentel changement d’heure; il était même souvent nécessaire d’ouvrir le couvercle en verre pour accéder au levier.)

Les mouvements des montres étaient sertis de pierres précieuses, généralement des rubis, pour réduire l’usure et en principe plus il y avait de rubis dans un mouvement, meilleure était la qualité.  Mais il faut comprendre que les rubis ne sont pas récupérables et n’ajoutent rien à la valeur d’un mouvement bon pour la casse.

Pendant tout ce temps les montres étaient portées dans les poches et en étaient sorties grâce à leurs chaines chaque fois qu’on voulait connaître l’heure.  Bien que quelques montres à bracelet aient déjà étés produites pour les femmes, on attribue l’idée d’une montre bracelet pour homme à l’aviateur Alberto Santos-Dumont, qui en 1904 a demandé à Louis Cartier, un bijoutier, de lui en fabriquer une pour voir facilement l’heure au volant de son avion.  Une montre étant un objet cher, tout le monde ne pouvait remplacer sa montre gousset par une montre bracelet lorsqu’elles sont devenues populaires.  Beaucoup de femmes achetaient donc un bracelet avec des attaches dans laquelle elles pouvaient insérer leur petite montre de col, la convertissant ainsi en montre bracelet.

 


montre de gousset de femme en argent convertie en montre bracelet

 

Naturellement, le prix des montres a chuté avec le temps et elles sont passées d'objets de prestige pour les riches à des objets courants pour tout le monde.  On peut les comparer aux téléphones portables, qui sont passés de cher et encombrant à bon marché et compact.  Au milieu du 19ème siècle, la prospérité croissante de la France et le prix abordable des montres faisaient que pour la première fois, presque tout le monde pouvait en posséder une, qu'elle soit en nickel, argent ou même en or.  Une des raisons pour laquelle les bijoux régionaux ont disparu à cette époque, est que bon nombre des femmes préféraient une montre et sa chaine comme cadeau de fiançailles à la parure traditionnelle de mariage.  Les femmes portaient généralement leur montre dans une petite poche, haut sur la poitrine et attachée par une longue chaine: le sautoir.  Si le sautoir faisait un deuxième tour du cou, la femme mettait un coulant, une petite pince décorée, qui empêchait la chaine de lui serrer le cou.  Les hommes français portaient généralement leurs montres au bout d’une chaine qui se terminait par un T tandis que les Anglais portaient une chaine avec un T au milieu, un étui a allumettes ou un porte-napoléons à l’un des bouts et la montre à l’autre bout de la chaine. La barrette T était fixée dans un trou du gilet de l’homme et en France avait souvent une clef en acier dissimulée à l’intérieur.  Certains hommes préféraient une chaine bien plus petite, en cuir ou en argent tressé, d'environ 12cm de longueur et avec une boule au bout.  Ces chaines n’étaient pas attachées au gilet et l’homme tirait sur la boule pour sortir la montre de sa poche.  Aujourd’hui ces chaines en argent sont souvent confondues avec des bracelets, devenus tels depuis que la montre gousset n’est plus à la mode.

 


montre en argent avec sa chaine courte

 

 

 

 

 

 
     

 

 


montre à complications, acier

 


montre argent avec cadran émaillé

 

 

 

   

 

 

 

 

         
chaines de montre en or

 

 


chaine de montre en argent avec porte photo

chaine de montre en argent

 

 

   

 

 

   

montre Art Déco en or

 

 

 
montre d'agriculteur ou de jardinier




montre d'agriculteur ou de jardinier

montre d'agriculteur
 

 


montre de poche de marque Cycles Clément en cupro-nickel

 

 


montre d'agriculteur ou de jardinier en argent

 

 


montre de pecheur
 
montre de chasseur
 
montre d'agriculteur

 

 

 


montre bracelet femme en or, style Art Déco
cliquez sur les photos pour les agrandir en haute résolution

 

 

 


chaine de montre en or

 

 

 


montre avec sa chatelaine en or

 

 

 

Contactez-moi avec vos suggestions, corrections et commentaires!

 

Table des matières

Montre gousset or argent platine, montre à coq, verge watch, Patek Philippe, Rolex, Vacheron Constantin, Omega, Fouquet, Cartier, Fabergé, Lalique, Puiforcat, Chevalier de la légion d'honneur, ivoire de Dieppe, argenterie, métal argenté, argent massif, ménagère en argent, manche à gigot, pelle à tarte, pince à sucre, louche, cuillère à ragout en argent XVIII, sucrier en argent, service de baptême en argent, théière en argent, rince doigts en argent, Christofle, Tiffany, Têtard Frères, Fabergé, Mappin and Webb, cafetière en argent, chocolatière en argent, plateau en argent, argenterie art déco, argenterie art nouveau, manches a côtelettes en argent, service à découper en argent, service à confits, cuillère à Absinthe, saupoudreuse en argent, passe thé en argent, verseuse en argent, casserole en argent, bijou régional, bijoux régionaux, bijoux et orfèvres en Haute-Normandie, bijoux des régions de France, costume régionale, coiffe, Streeksieraden in Zeeland, Freisland,  bijoux de deuil, bague de deuil, collier de deuil, bague en cheveux, bracelet de deuil, bracelet en cheveux, collier en cheveux, croix de deuil, bijoux en jais, boucles d'oreilles en jais, parure de deuil, broche de deuil, broche en cheveux - Les ouvrages en cheveux par Andrée Chanlot - antieke sieraden - bague de foi, alliance de mariage, bague de fiançailles, bague marguerite, bague diamant, bague normande, bague capelet, bague tank, bague de deuil, bague des tranchées, bague des poilus, bague en aluminium, bague romaine, bague pensée, bague toi et moi, bijou régional, bijoux régionaux, les bijoux traditionnels Français, bijoux et orfèvres en Haute-Normandie - bijou normand - bijoux normands - boutons de manchettes or anciens, bouton manchettes argent, chevalier or, chevalier ancien, bague intaille or, boutons de col, boucles de chaussures argent et strass, boucle de col, agrafe de corporation, étui à cartes de visite, étui à allumettes, montre gousset, chaine de montre, bijoux de chasse, bijoux masculins, bijou régional, bijoux régionaux, les bijoux des français, boucles d'oreilles Milanos, pendants d'oreilles Milanos, boucles d'oreilles jais, boucles d'oreilles de deuil, boucles d'oreilles anciennes, boucles d'oreilles en or, boucles d'oreilles régionaux, boucles d'oreilles normandes, boucles d'oreilles Poissards, boucles d'oreilles sablais, boucles d'oreilles en filigrane, boucles d'oreilles savoyards, boucles d'oreilles créoles anciennes, boucles d'oreilles provençales, boucles d'oreilles auvergnats, boucles d'oreilles bretonnes - bracelet ancien, bracelet tank, bracelet époque Restauration, bracelet art nouveau, bracelet art deco, bracelet régional, bracelet grenat, bracelet provençal, bracelet normand, bracelet savoyard, bracelet breton, bracelet de deuil, bracelet de baptême, bracelet de communion, bracelet en cheveux, bracelet traditionnel, collier dite d'esclavage, chaine sautoir, collier draperie, chaine en or, chaine de montre, chaine ancienne, collier Tubogaz, collier art deco, collier de perles, collier Saint Esprit, sautoir en or, sautoir 'sorcière'- crochet de châtelaine à ciseaux en argent - croix huguenote, croix bosse, croix drille, quadrille, croix de pierres, croix de Rouen, croix de Puy, croix d'Auvergne, croix de Velay, croix de Bresse, croix Jeannette, croix de Lorraine, croix de Savoie, Croix plate des Villards, croix plate des Villars, croix de Saint Lô, croix de Caen, croix de Boulogne, croix du Portel, croix capucine, croix Maintenon, croix de Nice, croix plate, croix Marie Antoinette, croix Louis XVI, croix écotée, croix bretonne, croix de Faucigny, croix pattée, croix fleuri, croix de Valloire, croix reliquaire, croix d'Arles, croix fleuri, croix en corail, croix émaillé, croix dévote, croix en corail, croix à pendeloques, larmes de Jésus, croix de Champagne, croix papillon, croix flamande, croix de communion, croix de baptême, croix en ivoire, croix de berceau, croix picarde, croix en or, bijou régional, bijoux régionaux, bijoux et orfèvres en Haute-Normandie, bijoux des régions de France, costume régionale, coiffe, croix baton, croix de communion, croix en ivoire, - épingle ancienne, épingle époque Restauration, épingle art nouveau, épingle art déco, épingle régionale, épingle grenat, épingle provençale, épingle normande, épingle savoyarde, épingle bretonne, épingle de deuil, épingle en cheveux, épingle traditionnel, épingle bébé, épingle diamant, épingle camée, épingle en ivoire, épingle porte photo, épingle en email plique-à-jour, épingle perle, épingle limousine, épingle corail, épingle de nourrice, les bijoux traditionnels français - Pieter van Abeele - pendentif ancien, pendentif époque Restauration, pendentif art nouveau, pendentif art déco, pendentif régionale, pendentif grenat, pendentif provençal, pendentif normand, pendentif savoyard, pendentif breton, pendentif de deuil, pendentif en cheveux, pendentif traditionnel, pendentif bébé, pendentif diamant, pendentif flamand, pendentif camée, pendentif en ivoire, pendentif porte photo, pendentif en email plique-à-jour, pendentif perle, pendentif limousin, pendentif corail, pendentif Saint Esprit, Saint Esprit normand, Saint Esprit de Puy, Saint Esprit Clermont Ferrand, Saint Esprit de Velay, griffe de tigre, griffe de lion

 

Les montres